Nos suggestions cinéma pour le temps des Fêtes

Inutile de faire semblant, le temps des Fêtes est reconnu pour ses nombreux excès.

Excès de décorations, excès de nourriture, excès de dépenses et excès de films et de sorties au cinéma.

La plupart de ces exagérations sont assez simples (et plaisantes) à commettre, cependant, un peu d’aide est souvent la bienvenue lorsque vient le moment de choisir sa prochaine escapade cinématographique. Surtout aux abords des vacances de Noël, alors que les nouveautés affluent au cinéma de façon quasi chaotique!

Pour vous aider à travers le brouhaha, et parce que le temps des Fêtes est avant tout fait pour s’écraser devant le grand écran, nous avons colligé une petite liste des films qui retiendront l’attention de l’équipe de Quantum Image en cette fin d’année.

Coco, film d’animation de Lee Unkrich et Adrian Molina

Bien que sur les écrans depuis la fin novembre, Coco pourrait bien être l’un des choix les plus populaires pour les familles au cours des prochaines semaines. Très bien reçue par la critique, la dernière œuvre de Pixar s’attaque à un monde inexploré jusqu’à maintenant par le studio : celui des morts!

S’inspirant du folklore mexicain, le long-métrage raconte l’histoire de Miguel, un jeune de 12 ans qui rêve de devenir musicien malgré une étrange interdiction familiale, ce qui l’amène à voyager jusqu’au Pays des Morts, où il devra retrouver son arrière-arrière-grand-père, lui-même un célèbre musicien.

Encore une fois, les images s’annoncent magnifiques, colorées et, pour l’occasion, fidèles aux traditions mexicaines. De quoi plaire aux petits comme aux grands!

Star Wars : Les derniers Jedi, film de science-fiction de Rian Johnson

Celui-là, c’est un incontournable, du moins pour ceux et celles qui sont à jour dans la saga Star Wars! Huitième film de la série, la critique lui octroie jusqu’à maintenant d’excellentes notes… sauf au Québec, où il est reçu un peu plus froidement.

Ceci étant dit, l’excitation et le « hype » (du moins de notre côté) sont bien réels et les quelques critiques mitigées ne donnent qu’encore plus l’envie de le voir, question de se faire soi-même une tête.

Qu’adviendra-t-il de Rey? De Kylo Ren, ce sith aux tendances « emo »? Du bon vieux Luke Skywalker? Est-ce que le réalisateur et scénariste Rian Johnson réussira à reproduire l’intelligence de ses œuvres précédentes, comme Looper?

Tant de questions en suspens!

The Disaster Artist, comédie dramatique de James Franco

Avez-vous visionné The Room, ce film culte, si mauvais qu’il en devient un classique? Que la réponse soit oui (votre amour du louche vous honore!) ou non (on vous invite à remédier à la situation!), The Disaster Artist se veut l’une des valeurs sûres de la saison, alors que les excellentes critiques semblent propulser la production jusqu’aux prochains Oscars.

On y raconte l’histoire réelle de l’excentrique réalisateur et acteur Tommy Wiseau qui, accompagné de son ami Greg Sestero, a tenté de percer le milieu du cinéma à Hollywood au début des années 2000. Perçu comme un acteur étrange au talent limité, il décide alors de produire, écrire et réaliser son propre film, The Room.

Envie d’une comédie drôle, intelligente et étrangement touchante? The Disaster Artist pourrait bien faire l’affaire!

Lady Bird, comédie dramatique de Greta Gerwig

Est-ce qu’on pouvait prévoir que Lady Bird serait un bon « feel good movie »? Fort probablement, mais est-ce qu’on pouvait anticiper que le premier long-métrage de Greta Gerwig battrait des records? Peut-être pas… et pourtant!

Salué par le monde du cinéma, Lady Bird détient désormais le record du plus grand nombre de critiques positives décernées par la presse spécialisée, tel que relevé par la plateforme Rotten Tomatoes, détrônant du coup à cette position Histoire de jouets 2 (faut le faire!).

Récit initiatique, on y suit Christine, alias Lady Bird, à travers une dernière année d’études secondaires qui s’avèrera charnière pour elle, le tout agrémenté par la personnalité colorée et frondeuse du jeune personnage.

Pour ceux qui ont aimé Boyhood, Juno ou encore Little Miss Sunshine!

La forme de l’eau, film fantastique de Guillermo del Toro

Décrit comme un « conte de fées pour adultes », La forme de l’eau s’ajoute à la liste de réussites déjà bien garnie du réalisateur Guillermo del Toro, l’homme derrière notamment Hellboy et Le labyrinthe de Pan.

Allégorie sur l’amour et la différence, le long-métrage raconte l’histoire d’une femme muette, concierge dans un laboratoire secret, qui découvre l’existence et développe des sentiments pour une créature amphibie cachée au sein de l’établissement. Elle se battra alors pour éviter que le spécimen, craint par certains, soit éliminé.

Qui a dit qu’on pouvait être trop vieux pour les contes de fées? En tout cas, celui-là, magnifique, mais cru par moments, est définitivement conçu pour les plus âgés.

L’heure la plus sombre, drame historique de Joe Wright

Il faut un grand acteur pour incarner un grand homme comme Winston Churchill au cinéma. Avec Gary Oldman qui revêt les habits de l’ancien premier ministre britannique dans L’heure la plus sombre, les amateurs d’Histoire peuvent être rassurés et dormir tranquilles.

Jusqu’à maintenant bien reçu par la critique, le film nous envoie en mai 1940, alors que Churchill vient d’être nommé à la tête du gouvernement britannique et doit choisir entre négocier la paix avec l’Allemagne nazie ou continuer de lui tenir tête.

Avec sa tangente résolument biographique et politique, L’heure la plus sombre risque de mettre en lumière certains aspects plus méconnus de la Seconde Guerre mondiale. De quoi en intéresser plus d’un!

Et vous, qu’irez-vous voir pendant le temps des Fêtes?

 

Par Raphaël Lavoie

Crédit photo : The Disaster Artist / A24

Partager sur :